ödl souffle sur DMC | 07.09.14 | Mulhouse

Propositions plastiques et sonores dans le cadre de motoco open doors

11h – 18h : entrée libre | concerts gratuits à partir de 20h.
Friche industrielle DMC – bât.75 – 13 rue de Pfastatt – Mulhouse

Heures d’ouverture au public motoco open doors : 11h00 – 18h00
Début de la soirée de concerts : 20h00

11h – 18h: expos & performances
Adrien Grimaud | Jacques Lopez | Johanny Melloul | Thibaut Lemoine | DR. Supersnick | Eric Kinny + les artistes de motoco

20h: explorations sonores
Ultradance | Moldav | John David Tressel | PoiL

ödl souffle sur dmc

Adrien Grimaud | sculpture + vidéo
La dimension du caillou est un documentaire réalisé autour de son dispositif de projection. Les participants, grimés, alcoolisés et fagocités par les artistes ont été poussés à révéler leur animal totem dans des scènes d’une absurdité insoutenable. La vidéo est présentée dans une forme minérale en acier où se cache une borne de visionnage qui invite le spectateur à rejoindre la dimension du caillou.
Adrien Grimaud et Eléonore Cheynet, "La dimension du caillou", 2014 Tôle acier 1mm, lentille de projecteur et vidéoprojection.

Jacques Lopez | performance – installation
Drone | performance
C’est en utilisant un UAV (Unmanned Aerial Vehicle) autrement appelé drone que je mets en scène la musique drone.
Dans cette performance un son résonne dans l’espace : un bourdonnement régulier et sourd diffusé par un amplificateur pour guitare basse. Puis le son de la sirène aigu et strident. Pendant 5 min le jouet volant circule dans l’espace diffuse son alarme qui répond au bourdonnement.
Que se passe-t-il ? Est-ce une commémoration ? Une nuisance gratuite ? Une attaque des forces spéciales ?

Jacques Lopez, "Drone", 2013
Vidéo de la performance à DMC

Typhoon computer
, 2014
Découpe laser sur papier, boitier découpe laser, ventilateur pc, alimentation pc, table plastique peinte.
Jacques Lopez, "Typhoon computer", 2014

Little boy, 2014
Mini cocote, enceinte à vibration, enregistrement sonore de minuteur.
Il s’en passe des choses dans cette cocote, le temps s’écoule, la menace plane. Des sons de tic-tac résonnent, la couleur totalement grise, l’œuvre discrète dans un coin se fait d’abord entendre.
Ceci est une sorte d’entrainement, comment vous comporterez vous en présence de ce que vous pensez être une bombe.
Une chose cloche ici ; la bombe ne semble pas à l’échelle et si c’est une simple cocote alors pourquoi fait-elle tic-tac.
Le temps que vous trouviez la réponse, il est trop tard, le temps est passé, la bombe n’a pas explosé, le tic-tac s’est arrêté.

Johanny Melloul | vidéos
Le train sifflera sept fois, 2011, (60’)
Les dossiers noirs du cannibalisme, 2014 (10’)
Découvrir

Thibaut Lemoine | installation sonore
Angelika Burnaupt présente : Nocturnes pour un potentiel après-midi radieux, 2014
Diffusion : deux cd-r de 27 min. 19
© Thibaut Lemoine

Dr. Supersnick | surprises

Eric Kinny | gravures
Eric Kinny, sans titre, 2013 Gravure sur bois, papier journal

Découvrir


Concerts à partir de 20h:

| Ultradance |
Ultradance
Comme la sono d’une fête foraine diabolique au cœur de la jungle congolaise. En formation réduite : chanteur dégénéré, batterie électronique et claviers servis par des poussins au jeu tentaculaire. En formation complète : deux danseurs supplémentaires font vibrer la nuit au rythme de leurs ondulations frénétiques.

| Moldav |
moldav
L’artisan du break, un peu comme un poisson dans l’eau façon hareng, d’une extraordinaire verve il saura mener l’auditoire à son évidence . L’art Rythmique de cette être hybride vous séduira par ses mélodies-fresques envoutantes. À l’embouchure d’un côte du Rhône et d’un mariage juif, Moldav est l’enclave syrienne au sein d’un moyen-orient sonore en pleine ébullition.
Découvrir

| PoiL |
PoiL 2
Impressionnant et délirant, PoiL abrite trois musiciens qui ne connaissent pas l’interdit et voguent au gré de leurs projets de musiques libres en groupe punk. A la fois combo rock, ensemble de musique de chambre, usine au bord de l’explosion, groupe de potes… le trio résiste contre la musique imberbe, mêle virtuosité et folie brute, évoquant à la fois Zappa, Frédéric Chopin et Charlie Chaplin. Dans le public, les têtes bougent, et les cris fusent!
http://poil.bandcamp.com/

| John David Tressel |
John David Tressel
Avec l’avènement de ballet techno, de fusion des genres, de croisements des pratiques, n’est-il pas possible de concevoir la pratique du djing au-delà du simple pousse disque. En travaillant sur des notions de contexte, d’évocation et du sensible, et sans vouloir tomber dans l’idée stéréotypé du « voyage » musical, le mix est ici perçu comme un alinéa. Mêlant courant techno, deep voir dub, sortir les baskets, ouvrir la tête et danser.
Découvrir

Publicités